Greffe de Cornée ou Kératoplastie

Il existe différent type de chirurgies de greffe :

- Les greffes Totales : Kératoplasties Transfixiantes

- Les greffes Partielles : Kératoplasties lamellaires antérieures profondes ou Kératoplasties Endothéliales

Les Kératoplasties Transfixiantes

La principale indication de Kératoplastie Transfixiante (KT)est le kératocône très évolutif sévère ou stade 4 en raison d'une atteinte de l'ensemble du tissu cornéen allant de l'endothélium jusqu'à l'épithélium.

Il existe de nombreuses indications de réalisations de KT que nous pouvons énumérer ci-dessous :

- Kératites bactériennes sévères, amibiennes, fungiques (champignon), virales

- Perforation Cornéenne traumatique, inflammatoire, septique.

- Dystrophies Cornéennes....

La chirurgie consiste sous anesthésie générale à la réalisation d'une greffe d'un diamètre en général de 8 mm à l'aide d'un greffon de donneur. La chirurgie dure en moyenne 45 minutes et les suites opératoires sont non douloureuses. En revanche, un suivi strict est nécessaire en raison du risque de rejet et de l'hypertonie oculaire liée à la fois à la greffe et à la prise de corticoïdes en collyre.

Le Dr NICOLAU a réalisé dans cette vidéo une triple procédure consistant en la réalisation d'une KT, d'une iridoplastie ainsi que de la mise en place d'un implant intraoculaire. L'indication est une perforation cornéenne suite à un traumatisme violent.

Les Kératoplasties Lamellaires ou Partielles

Ces techniques consistent à la réalisation d'une greffe tout en gardant une couche de la cornée : L'endothélium du receveur est conservé dans le cadre des Kératoplasties Lamellaires Antérieures Profondes (KLAP) alors que dans les greffes endothéliales (DMEK-DSAEK) l'ensemble du stroma, de la Bowman et de l'épithélium est conservé.

KLAP :

L'indication principale de la KLAP est le kératocône stade III, le principal intérêt de la greffe est de limiter le risque de rejet et d'hypertonie postopératoire en conservant l'endothélium du receveur. Les suites opératoires sont donc beaucoup plus simples et les résultats plus rapides.

DMEK

L'indication principale est la décompensation endothéliale du pseudophaque.

Les greffes endothéliales ont évolué ces dernières années, la technique de la  DMEK consiste à disséquer l'endothélium de la cornée du donneur avant l'intervention. Dans un second temps, et sous anesthésie générale, l'endothélium du receveur est enlevé pour être remplacé par celui prélevé précédemment. La vidéo ci dessous résume la procédure.