Sécheresse Oculaire

La sécheresse oculaire est un véritable problème de santé publique. Celle-ci est responsable parfois d’un véritable retentissement socio-professionnel pour les patients à travers des symptômes spécifiques de type Brûlure, sensation de grain de sables, fatigue visuelle, douleur palpébrale, larmoiement.

Depuis la révolution du numérique, les ordinateurs sont devenus un outil incontournable dans notre travail. Malheureusement, le travail sur écran est responsable d’une exacerbation des symptômes de la sécheresse oculaire notamment par un défaut de clignement des yeux entraînant une instabilité du film lacrymal.

Lors d’un examen ophtalmologique dans le cadre d’une sécheresse oculaire, nous évaluons :

  1. le film lacrymal, à travers le break up time,

  2. l’atteinte des glandes de meibomius (DGM ou Dysfonctionnement des glandes de Meibomius responsable de meibomite),

  3. l’atteinte des paupières à la recherche d’une blepharite antérieure ou postérieure,

  4. l’atteinte de la cornée à travers un examen à la fluorescéine pour rechercher une kératite.

Les traitements sont nombreux et adaptés selon la sévérité de la sécheresse.

Quels sont les traitements proposés ?

  • Les collyres à base de larmes artificielles :

Il s’agit du traitement le moins agressif pour le patient mais contraignant par sa fréquence. En effet, le patient devra plusieurs fois dans la journée des gouttes à base d’acide hyaluronique pour améliorer la qualité du film lacrymal. En cas de persistance des symptômes, un traitement à base de pommade ou gel pourra être institué.

Il s’agit du traitement le moins agressif pour le patient mais contraignant par sa fréquence. En effet, le patient devra plusieurs fois dans la journée des gouttes à base d’acide hyaluronique pour améliorer la qualité du film lacrymal. En cas de persistance des symptômes, un traitement à base de pommade ou gel pourra être institué.

  • Les soins de paupières :

A réaliser tous les jours, ces soins de paupières consistent à chauffer les paupières avec un gant de toilette, ou masque chauffant ou des cotons démaquillants trempés dans de l’eau chaude pendant 1 à 2 minutes suivi d’un massage des 4 paupières permettant ainsi d’évacuer le meibum de mauvaises qualités situé dans les paupières supérieures et inférieures.

A réaliser tous les jours, ces soins de paupières consistent à chauffer les paupières avec un gant de toilette, ou masque chauffant ou des cotons démaquillants trempés dans de l’eau chaude pendant 1 à 2 minutes suivi d’un massage des 4 paupières permettant ainsi d’évacuer le meibum de mauvaises qualités situé dans les paupières supérieures et inférieures.

  • Les collyres anti-inflammatoire :

Le traitement de la blépharite peut passer par la réalisation de cure d’Azythromycine en collyre permettant ainsi une amélioration de la qualité palpébrale et donc des larmes. 3 cures de 3 jours à 15 jours d’intervalle seront proposées suivi d’une cure mensuelle. Les premiers cures peuvent être douloureuses (de type brûlure, gêne à la lumière, paupières lourdes) en raison de l’atteinte importante de la blépharite++++ ; ces symptômes diminuent avec les cures.      En cas d’atteinte cornéenne, un traitement à base de collyre Ciclosporine pourra être institué. Il s’agit d’un médicament à usage purement hospitalier et délivré par les XV XX ou l’Hôtel-Dieu.

Le traitement de la blépharite peut passer par la réalisation de cure d’Azythromycine en collyre permettant ainsi une amélioration de la qualité palpébrale et donc des larmes. 3 cures de 3 jours à 15 jours d’intervalle seront proposées suivi d’une cure mensuelle. Les premiers cures peuvent être douloureuses (de type brûlure, gêne à la lumière, paupières lourdes) en raison de l’atteinte importante de la blépharite++++ ; ces symptômes diminuent avec les cures.

En cas d’atteinte cornéenne, un traitement à base de collyre Ciclosporine pourra être institué. Il s’agit d’un médicament à usage purement hospitalier et délivré par les XV XX ou l’Hôtel-Dieu.

  • Les bouchons Méatiques :

Painless_plug.jpg

La pose de bouchons méatiques (Plug Painless) est proposée lors des kératites sévères persistantes malgré un traitement bien conduit. La pose est réalisée sous anesthésie locale et en consultation. Elle est non douloureuse.