All photography provided by Romain Nicolau

La cataracte correspond à une opacification du cristallin responsable d'une baisse d'acuité visuelle progressive sans douleur.


 Le traitement EST CHIRURGICAL !!!

Lorsqu'il existe une gêne visuelle de type sensation de voile, photophobie, difficultés à la conduite volontiers nocturne et après échec d'un traitement par correction optique. La cataracte sera traitée chirurgicalement par phacoémulsification et mise en place d'un implant. Cette technique utilise des ultrasons. A ce jour, le traitement au laser de la cataracte est possible dans certains centres spécialisés tel que la clinique de la vision.

L'intervention a lieu à la clinique du Mont-Louis, rue de la Folie Régnault dans le 11e arrondissement de Paris. La chirurgie est réalisée en ambulatoire, aucune hospitalisation n'est prévue. 

Avant toute chirurgie, il est nécessaire de réaliser un nombre important d'examens permettant ainsi d'avoir le meilleur résultat visuel.


COMMENT SE DEROULE UNE CONSULTATION DE CHIRURGIE DE LA CATARACTE ?

Lors de votre consultation à Med-Ophta, vous bénéficierez d'une pré-consultation par un assistant orthoptiste qui évaluera votre vision et recueillera l'ensemble de vos antécédents généraux, ophtalmologiques et familiaux.

Il sera par la suite nécessaire de dilater les yeux permettant ainsi la visualisation du fond de l'oeil.

Nous réaliserons un OCT permettant d'analyser finement les couches de la rétine, une biométrie nécessaire au calcul de la lentille ou implant ou cristallin artificiel.

Une Topographie cornéenne sera faite en cas d'astigmatisme cornéen


la cornea guttata

L'oeil reste un organe fragile, la consultation pré-opératoire permet d'éviter ou d'évaluer le risque pour chaque intervention. La photo ci-dessous (prise juste avant le début de l'opération) montre un aspect typique de goutte ou dystrophie endothéliale de fuchs : la chirurgie doit donc être la moins traumatisante (peu d'ultrasons) et la plus rapide possible... Méfiance !!!

Le risque est l’apparition définitive après la chirurgie d’un oedème de cornée, responsable d’un voile empêchant une bonne récupération de la vision. Il s’agit d’une décompensation endothéliale du pseudophaque. Un greffe partielle de la cornée de type DMEK (greffe postérieure) sera proposée dans un second temps après échec d’un traitement médical bien conduit.

Photo réalisée en transillumination avant la chirurgie de la cataracte, vous pouvez noter la présence de ces "petites gouttes” typique d'une cornea guttata.  Seulement 3,5 secondes d'ultrasons ont été réalisés évitant ainsi toute décompensation de la cornée.  La patiente a donc évité la greffe de cornée

Photo réalisée en transillumination avant la chirurgie de la cataracte, vous pouvez noter la présence de ces "petites gouttes” typique d'une cornea guttata.

Seulement 3,5 secondes d'ultrasons ont été réalisés évitant ainsi toute décompensation de la cornée.

La patiente a donc évité la greffe de cornée


 

QUELS IMPLANTS PROPOSES ?

IL existe différents type d'implants pour la chirurgie de la cataracte : 

- Les IMPLANTS MONOFOCAUX permettant de corriger la vision de loin ou la vision de près selon les besoins du patients, une correction optique sera donc nécessaire 1 mois après la deuxième intervention.

- Les IMPLANTS TORICS permettant la correction de l'astigmatisme cornéen favorisant ainsi une meilleure vision sans lunettes.

- Les IMPLANTS MULTIFOCAUX permettent de ne plus porter de lunettes pour la vision de loin et de près, en revanche certains patients peuvent se plaindre de Halos lumineux pouvant gêner la conduite nocturne. Il sera aussi nécessaire d'avoir une meilleure luminosité directe pour la vision de près (lecture). Ce type d’implant est volontiers proposé aux patients de moins de 65 ans et hypermétrope ne souhaitant plus porter de lunettes.

Il en existe 2 types :

  • LES IMPLANTS DIFFRACTIFS :

    • Les implants bifocaux corrigent le vision de loin et vision de près, en revanche l’inconvénient est que la vision intermédiaire est de moins bonne qualité.

    • Les implants trifocaux corrigent la vision de loin et la vision intermédiaire, en revanche, la vision de près peut nécessiter le port de lunettes.

  • LES IMPLANTS REFRACTIFS

- Les IMPLANTS A PROFONDEUR DE CHAMPS (EDOF) permettent de ne plus porter de lunettes pour la vision de loin et la vision intermédiaire, en revanche pour la vision de près il faudra une paire de lunettes. Ils ont l’avantage de ne pas entraîner de halo, ils sont en revanche contre indiqués en cas de micro-pupilles

Cataracte corticale antérieure et nucléaire nécessitant une intervention chirurgicale

Cataracte corticale antérieure et nucléaire nécessitant une intervention chirurgicale


LES SUITES POST OPERATOIRES

Après avoir bénéficié de l'intervention, un rendez-vous de contrôle a lieu 7 jours après pour vérifier la qualité de la cicatrisation, l'inflammation post opératoire ainsi que la tension oculaire.

La nouvelle prescription de lunettes sera faite 1 mois après l'intervention de la cataracte.


LE TRAITEMENT POST OPERATOIRE

Il sera nécessaire de mettre des collyres pendant 1 mois après l'intervention notamment pour éviter toute infection oculaire. Un tableau récapitulatif vous sera remis par l’assistante lors de la programmation opératoire.

Une coque transparente devra être portée la nuit pendant 7 jours

LES CLINIQUES

Coordonnées de la Clinique du Mont-Louis : 01.43.56.56.56

8 rue de la Folie Régnault, 75011 PARIS

 
 

CE QU'il FAUT RETENIR

  • Récupération Rapide

  • Absence d'hospitalisation, prise en charge ambulatoire

  • Contrôle entre 2 et 4 jours jours après l'intervention

  • Amélioration significative de la vision

  • Possibilité de ne plus porter de lunettes selon le souhait des patients

  • Intervention sécurisée avec risques de complications faibles

  • Intervention non douloureuse